Euskal Abizenak  
 

 
Des numéros anterieurs: Un magazine semestriel d´Héraldique, Généalogie et Nobiliaire.
IRUÑEA-PAMPELUNE-PAMPLONA - N° 2 - Été 2002
  Des sectiones
Couverture
Héraldique
Éthymologíe
Généalogie
Nobiliaire
Recensements
Archives
Bibliothèque
de périodiques

Livres
Cédéroms
Logiciels
Sites
Forums
Lignages
 
  Envoies tes commentaires et suggestions à:

e-abizenak@ euskalnet.net  
 
 

  euskara castellano

WEBGUNEAK

Web-sites - Webs
L'émigration basque au Chili
Par Sara Uriarte Alvarez de Eulate

URL: http://kix.casa.free.fr/page11.html

Patricio Legarraga Raddatz est chilien, d'origine basque, plus précisément de la vallée du Baztan. Durant l'avent de 1999, il présenta un livre, au cours d'une conférence de presse en visioconférence, écrit avec Agustín Otondo Dufurrena, originaire du Baztan et vivant au Chili.

Il sort aujourd'hui un second livre sur les émigrants basques du Chili, en se concentrant sur les trois provinces françaises: Labourd, Basse-Navarre et Soule. Il s'est appuyé sur Christine, habitante de Saint-Jean-de-Luz, et ils ont mis en place ensemble cette page Web grâce à laquelle ils espérent obtenir de nombreuses collaborations et ainsi compléter l'Histoire et la Généalogie des familles basques de France qui émigrèrent au Chili au 19 et 20° siècle.

CONTENU

Le site s'articule autour d'une introduction et de 9 chapitres:

  1. Laboureurs et Agriculteurs. Au début, l'émigration basque vers l'Amérique était freinée pour des raisons politiques et par le clergé. Ces freins disparurent, et avec la crise du monde rural au 19°, cette émigration se mit finalement en place.
  2. Contrebandiers et déserteurs. Beaucoup de basque pratiquaient la contrebande pour vivre, mais les modifications des tarifs douaniers du 19° les laissèrent sans travail. Une autre raison d'émigration était le recrutement forcé pour le service militaire, au point de concentrer dans les Basses-Pyrénées (Pays Basque et Béarn) entre un tiers et la moitié des insoumis français.
  3. Héritiers et cadets. Le droit d'aînesse absolu, système d'héritage utilisé au Pays Basque, laissait à l'aîné(e) la totalité du patrimoine familial. On assurait ainsi la continuité de la maison, mais cela obligeait les cadets à rester célibataires sous le toit familial ou à émigrer. Les nouvelles lois successorales post révolutionnaires qui imposaient le partage, mirent en péril la viabilité de la propriété familiale et forcèrent quelquefois le départ de l'ensemble de la famille.
  4. La nouvelle époque. La Côte Basque vivait naturellement de la mer. Le cabotage, la pêche à la baleine et à la morue, la piraterie et la flibuste étaient les principales occupations des marins basques. Ces activités les obligèrent à se déplacer vers le nouveau continent et éventuellement s'y fixer. Cela débuta par Terre-Neuve au 15° et 16°.
  5. Au 17° et 18°. Le Chili étant une colonie espagnole, l'émigration concernait plutôt le Pays Basque sud, étant interdit à ceux du nord. Ce furent principalement des fonctionnaires et des commerçants qui constituèrent l'ossature de l'aristocratie chilienne.
  6. Au 19°. C'est l'époque d'émigration française la plus importante, et surtout pour les vallées de la Nive et de la Nivelle. Au 20° siècle fut fondé le "Centre Basque" et il y eut 7 chefs d'états et ne nombreux évêques d'origine basque.
  7. Les Basco-français du Chili. Ils tenaient des petits commerces qui finirent par se transformer en grandes sociétés commerciales, et établirent des usines de chaussures et de cuir tanné
  8. Les Américains. Le retour des "américains" en France stimula l'économie locale. Ils firent batir des maisons de style indien en leur donnant des noms de villages chiliens, ils créerent de magnifiques parcs avec des essences exotiques et occupèrent des charges politiques.
  9. Genealogie. Cette section donne accès à une liste, de six pages, contenant les noms et prénoms de 1.286 emigrés basques au Chili.

COMMENTAIRE

Sous une forme attractive (illustré de 18 photos) les auteurs ont réussi à réunir une information abondante et de valeur qui, une fois imprimée, constituera un hommage aux centaines de basques qui quittèrent tout pour démarrer une nouvelle vie au Chili. Ils emmenèrent avec eux leur nom de famille, le conservèrent et le transmirent à leurs descendants.

Haut de la page
    Les droits intelectuels des articles sonts propieté de leurs auteurs.
Copyright© 2001-2002 Lizardi Multimedia