Euskal Abizenak  
 

 
Des numéros anterieurs: Un magazine semestriel d´Héraldique, Généalogie et Nobiliaire.
IRUÑEA-PAMPELUNE-PAMPLONA - N° 1 - Hiver 2002
  Des sectiones
Couverture
Héraldique
Éthymologíe
Généalogie
Nobiliaire
Recensements
Archives
Bibliothèque
de périodiques

Livres
Cédéroms
Logiciels
Sites
Forums
Lignages
 
  Envoies tes commentaires et suggestions à:

e-abizenak@ euskalnet.net  
 
 

  euskara castellano

NOBILIARIA

Nobiliaire - Nobiliaria - Noble -Adelig
Introduction aux sciences nobiliaires
Par Mikel Balentzegi
NOBILIAIRES: SCIENCES AUXILIÈRES DE L'HISTOiRE

L'histoire comme discipline se complète à l'aide d'une série de sciences auxilières. Dans ce cas, la paléographie (déchiffrer les anciennes écritures), la diplomatique (étude des lettres, diplômes et titres), épigraphie (étude des écrits sur pierre, bois et métal), la sigillographie (traite de tout ce qui est relié aux sceaux sur les documents), vexillologie (étude des drapeaux et étendards), généalogie (qui traite de l'origine et l'affiliation des familles), héraldique (interprète les blasons d'armes) et les droits nobiliaires (qui règle l'exercice de la noblesse).

Complémentant les antérieurs mais avec la même importance, on trouve la science nobiliaire. Celui-ci étudie la noblesse et établit ses mécanismes par son acquisition, sa transmission, suspension et perte.

Mais pour compléter cette définition nous devrions définir la Noblesse, différencier ses types, étudier comment on l'acquiert, la transmet et la perd, et analyser les jugements ou preuves qui nous donnent certitude de sa présence chez des individus déterminés.

NOBLESSE: DÉFINITION, ORIGINE ET CLASSE

Par noblesse on comprend la qualité et condition des nobles; par conséquent, les groupes de nobles sont considérés comme une classe sociale privilégiée, qui par droit héréditaire ou par concession du souverain, profitent de prérogatives particulières.

Noble provient du latin nobilis intermédiaire entre notabile (notable) et nocibile (connu), décrivant une personne de sentiments élevés, correspondant à l'appellation "noblesse morale". A partir d'ici dérive un deuxième que l'on peut appeler noblesse civile ou politique, qui correspond à un statut social privilégié.

Ce statut est acquis de façon individuelle comme reconnaissance à l'expérience, sagesse, bonté, incluant les affaires de guerre et d'épée. On parle de chefs ou de patriarches de clans de famille, appelés les parents majeurs. Avec le temps, cette chefferie devient héréditaire, donnant place à la noblesse de sang, ou transmissible.

Haut de la page
ACQUISITION ET TRANSMISSION DE LA NOBLESSE

Sont finalement au nombre de deux les procédés pour atteindre la noblesse: le mérite personnel (noblesse de privilèges) et héréditaire (noblesse de sang). Dans le mérite personnel, on signale le sacerdoce, les charges ou offices honorables, l'exercice des armes, de capitaines en montant, les lettres et le savoir, obtention de titres de ducs, marquis, comtes, vicomtes, barons et sieurs directement ou par alliances.

La noblesse du sang est transmise à des fils légitimes, légitimés et naturels lorsqu'ils sont procréés avant le mariage. Sont mis de côté les enfants adoptifs même s'ils possèdent le même nom de famille et les illégitimes. Pour savoir si la noblesse est transmissible, il faut connaitre les termes de sa concession, c'est-à-dire s'il a été donné à titre personnel ou pour les descendants. Un noble attitré transmettra sa noblesse et titres à son successeur direct et la noblesse non-attitré aux membres restant de la famille.


SUSPENSION ET PERTE DE LA NOBLESSE

L'exercice des offices basses ou mécaniques suspend ou interdit l'accès à la noblesse. Ce n'est pas le cas pour les basques lesquels profitent de noblesses et hidalgos universelles, même s'ils travaillaient dans les champs, la mer, métier de ferblantier ou ébéniste. En fait, les basques ne peuvent renoncer à leur noblesse parce qu'elle est innée.

Il existe trois façon de perdre la noblesse: extinction de la lignée (noblesse du sang), annulation par le souverain (noblesse de privilège) et de délits graves d'infame trahison et hérésie.

Haut de la page
    Les droits intelectuels des articles sonts propieté de leurs auteurs.
Copyright© 2001-2002 Lizardi Multimedia